Posture vigipirate

Objet : Posture VIGIPIRATE « Transition 2016-2017 » qui s’applique à partir du 1er décembre 2016 – signalé

Mesdames, Messieurs,

Veuillez trouver ICI la nouvelle posture VIGIPIRATE « Transition 2016-2017 », qui s’applique à partir du 1er décembre 2016 et prend en considération les vulnérabilités propres aux périodes de la fin d’année 2016 et du premier trimestre 2017.
Sauf événements particuliers, elle demeure en vigueur jusqu’au 20 mars 2017, date de la publication de la liste officielle des candidats à l’élection présidentielle.

En application du nouveau plan VIGIPIRATE approuvé en conseil de défense et de sécurité nationale le 30 novembre 2016, l’ensemble du territoire national est élevé au niveau « sécurité renforcée-risque attentat ».

Cette nouvelle édition du plan Vigipirate entre en vigueur pour la présente posture et s’articule autour de 3 niveaux :
– un niveau dit de « vigilance », qui correspond à la posture permanente de sécurité ;
– un niveau « sécurité renforcée-risque attentat », qui adapte la réponse de l’Etat à une menace terroriste élevée, voire très élevée. C’est ce niveau qui s’applique à compter du 1er décembre.
– un niveau « urgence attentat », qui serait instauré immédiatement après un attentat ou en cas d’entrée en action d’un groupe terroriste identifié mais non encore localisé.

La partie publique du nouveau plan Vigipirate ainsi que les nouveaux logos sont téléchargeables sur :
http://www.gouvernement.fr/risques/le-citoyen-au-coeur-du-nouveau-dispositif-vigipirate

Le nouveau Vigipirate vise à accroître la vigilance de la population et à l’impliquer davantage dans l’acquisition de bonnes réactions individuelles et collectives.

Les deux publics prioritairement visés sont :

  1. – la population dans son ensemble, avec des conseils de vigilance, de préparation et de réaction à des actions terroristes ;
  2. – les responsables des sites accueillant du public, avec des conseils organisationnels pour préparer leur établissement à réagir face à une menace imminente ou à une attaque.

Il vous est demandé de bien vouloir diffuser cette nouvelle posture à l’ensemble des correspondants de vos secteurs d’activité respectifs ainsi que la partie publique du plan VIGIPIRATE.

Le service du HFDS reste à votre disposition pour répondre à toute demande d’information complémentaire.

Général (2S) Arnaud Martin
Haut Fonctionnaire adjoint de Défense et de Sécurité
des ministères chargés des affaires sociales
14, avenue Duquesne
75007 Paris
01 40 56 48 49
hfds@sg.social.gouv.fr